fbpx

Comment devenir agent de piste ?

Alors que l’agent de sûreté s’occupe de la sécurité des passagers dans l’aéroport, il passe le relai à l’agent de piste quand vient le moment de monter dans l’avion. Surtout dans les petits aéroports où les passagers doivent embarquer directement sur le tarmac.

 

Quel est concrètement le rôle de l’agent de piste et comment le devenir ? Nous vous disons tout.

 

Métier d’agent de piste 

 

Le rôle de l’agent de piste est relativement simple sur le papier. C’est la personne en charge de la bonne circulation des avions sur le tarmac. Ainsi, il est présent à chaque atterrissage et décollage pour s’occuper des placements des appareils et de la mise en place des rampes d’avion.

 

De plus, il doit aussi prendre en charge la sécurité des passagers si ces derniers doivent évoluer sur le tarmac pour rejoindre l’aéroport ou l’avion. Il doit aussi vérifier que le transfert des bagages se fasse en bon ordre. En fait, comme son nom l’indique, l’agent de piste passe son temps sur le tarmac.

 

À ce titre, il doit pouvoir supporter les aléas météorologiques et se doit donc d’être en excellentes conditions physiques.

 

En plus des missions principales de l’agent de piste citées précédemment, ce dernier s’occupe aussi du bon état des pistes (il doit s’assurer qu’elles sont bien dégivrées et déneigées), piloter les engins de pistes, mais aussi pouvoir remorquer un avion si besoin est. Pour cela, il évolue en équipe tout en restant constamment en contact avec les agents de trafic aérien.

 

Agent de piste : formation et évolutions

La formation d’agent de piste est accessible après un BEP ou un CAP dans le domaine des transports. Pour débuter cette formation spécifique, il faut être âgé de 18 ans minimum et posséder un casier judiciaire vierge.

 

À ses débuts, le salaire brut moyen mensuel d’un agent de piste sera de 1800€ environ. Il évolue en fonction de l’expérience, de l’implication et des éventuelles primes. De plus, les horaires d’un agent de pistes sont très variables. Il peut travailler à toutes heures de la journée, le week-end et les jours fériés en fonction de la circulation des avions.

 

S’il le souhaite, un agent de piste peut évoluer vers un poste de responsable d’équipes ou chef avion. Mais aussi superviseur des missions aéroportuaires ou encore s’orienter vers différents métiers liés à la profession (agent d’opération ou agent de trafic, par exemple).

Il faut le préciser : le métier d’agent de piste n’est pas facile. Car, en plus de devoir supporter les aléas météorologiques (températures très basses ou très élevées, tempête, neige, etc.), il doit tout le temps être muni d’un casque antibruit, de chaussures de sécurité et d’un gilet fluorescent afin d’éviter les accidents.

 

Deux possibilités pour un agent de piste : soit travailler directement pour le gestionnaire d’aéroport où il est affecté. Soit travailler pour une compagnie aérienne ou une société d’assistance aéroportuaire.

Toutes les informations sur ce métier sont disponibles ici.

15 décembre 2019

Articles similaires

Découvrez nos

Articles similaires