fbpx

Comment devenir agent de sûreté aéroportuaire ?

 

Les aéroports représentent des portes d’entrée et de sortie privilégiées par de nombreux voyageurs, plus ou moins bien intentionnés. D’ailleurs, depuis quelques années, nous observons que la sécurité a été renforcée dans les aéroports.

 

C’est dans ce contexte que l’agent de sûreté entre en scène.

 

Agent de sûreté aéroportuaire : spécificité du métier

 

Avant d’embarquer dans leurs avions, chaque passager doit passer à travers différents check-points pour s’assurer qu’ils ne transportent pas de substances dangereuses pouvant être utilisées pendant l’embarquement ou le vol. Ainsi, ils ont affaire à un ou plusieurs agents de sûreté.

 

En effet, le rôle de ce professionnel sera d’accueillir et de vérifier que tout soit en règle afin de permettre à tout le monde de voyager en toute sécurité. Cela concerne chaque voyageur, mais aussi le personnel de vol et de l’aéroport.

 

Pour cela, il commence par vérifier l’identité et le titre de transport. Puis, il contrôle les bagages à travers un rayon X et fait passer chaque passager dans un portique de détection métallique. Parfois, il sera obligé d’utiliser un magnétomètre ou de procéder à une fouille corporelle.

 

En cas de détection d’objets dangereux ou de substances interdites, l’agent de sûreté doit être capable de demander à la personne de s’en séparer. Il doit donc être diplomate tout en faisant preuve de vigilance et de concentration. De plus, si un passager commence à avoir un comportement inapproprié, il doit faire preuve de sang-froid pour le calmer, voire, en dernier recours, le maîtriser.

 

Agent de sûreté aéroportuaire : formation et évolutions

 

Aujourd’hui, les agents de sûreté sont généralement employés par des sociétés privées qui se chargent de les proposer, ensuite, aux différents aéroports. Il faut noter qu’il peut prendre son service à différents horaires de la journée et de la nuit. Voire même les jours fériés et les week-ends, en fonction du rythme des vols.

 

Pour devenir agent de sûreté, il faut d’abord réaliser une formation d’agent de sûreté aéroportuaire. Mais avant cela, il faut posséder un casier judiciaire vierge, un niveau d’anglais scolaire, être de nationalité française ou européenne et avoir un niveau BEP/CAP. De plus, le futur agent de sûreté doit être capable de fournir une autorisation préalable délivrée par le CNAPS.

 

A l’issue de sa formation, il peut être embauché et déployé directement sur le terrain. Puis, au fil des années, s’il le souhaite, il peut se spécialiser, soit dans le profilage, ou le contrôle des bagages et marchandises. Il peut aussi évoluer pour devenir responsable d’équipes ou formateur, voire même, s’orienter vers le métier d’agent de piste.

 

À ses débuts, l’agent de sûreté gagne le SMIC. Puis, en fonction de son implication et, après quelques années, son salaire peut évoluer pour dépasser les 2000€ bruts mensuels (avec prime).

Pour en savoir plus, tout est expliqué sur la fiche métier trouvable ici.

24 novembre 2019

Articles similaires

Découvrez nos

Articles similaires