fbpx

Comment se préparer au mieux à la formation d’agent de piste ?

 

Pas besoin d’être pilote ou hotesse de l’air/steward pour travailler dans le secteur du voyage, à proximité des avions. Si ces engins imposants vous font rêver, sachez que vous pouvez travailler à leur contact au quotidien sans être obligé de se lancer dans des études longues et chères.

 

Focus sur le métier d’agent de piste et la formation qui va avec.

 

Les prérequis pour la formation et les qualités d’agent de piste

 

Avant toutes choses, il faut savoir que le métier d’agent de piste nécessite une bonne condition physique. En effet, ce professionnel est constamment dehors pour guider les avions ou pour s’occuper du chargement et déchargement des bagages. De ce fait, il doit travailler parfois dans des conditions climatiques désastreuses. Mais aussi le soir, le week-end et les jours fériés.

 

Si cela ne vous effraie pas, vous pouvez essayer de trouver une formation adaptée. À savoir cependant : pour être agent de piste, il faut avoir un casier judiciaire vierge, avoir quelques notions d’anglais (surtout technique), mais aussi être rapide et rigoureux pour éviter aux avions de prendre du retard au décollage. Sans oublier d’être en possession d’un permis B pour pouvoir se rendre sur son lieu de travail à tout moment. Un permis piste TZ est aussi conseillé.

 

À noter : cette formation est ouverte à toutes les personnes, étudiants comme salariés en reconversion. Pour autant, il est conseillé d’avoir un bac pro ou un CAP dans le domaine des transports.

 

Un petit mot aussi sur le financement de la formation. Sachez que, pour les jeunes étudiants (entre 18 et 25 ans), il est possible de passer par la case apprentissage qui finance entièrement la formation. Pour les professionnels en reconversion, le DIF, le CIF, les aides régionales ou de Pôle-Emploi peuvent aider à financer cette formation.

 

 

En quoi consiste la formation d’agent de piste ?

 

La formation d’agent de piste repose sur 3 grands piliers : la formation à la réglementation aéroportuaire et des avions, le chargement et déchargement des bagages ainsi que la sécurité sur la piste.

 

Évidemment, certains points spécifiques feront l’objet de cours théoriques tandis que d’autres seront plus pratiques.

 

Dans tous les cas, en sortant de la formation, un élève agent de piste sera familier avec l’environnement aéroportuaire et les différents types d’avions. Il connaitre aussi parfaitement chaque procédure spécifique de chargement (en avion conteneurisé ou en vrac) et le plan de chargement des avions. Finalement, il apprendra aussi les gestes les plus courants pour permettre aux avions de décoller ou d’atterrir. Sans oublier tout ce qui concerne la sécurité sur la piste, la sûreté aéroportuaire et le point sur les produits dangereux.

Si c’est ce que vous voulez, n’hésitez pas et postulez dans le centre de formation aéroportuaire souhaité. Vous voulez en savoir plus sur ce métier ? Cliquez ici.

4 décembre 2019

Articles similaires

Découvrez nos

Articles similaires