fbpx

Comment se préparer au mieux à la formation d’APMR ?

 

Un aéroport est un lieu où se croisent plusieurs types de voyageurs. Mais aussi de nombreux métiers très différents. Quand on parle d’avions, on pense tout de suite aux pilotes et hôtesses de l’air. Voire aux agents d’accueil et agents de sécurité.

 

Mais ce ne sont évidemment pas les seuls métiers importants intervenant dans ce type d’environnement. Le métier d’APMR (Assistance aux Personnes à Mobilité Réduite) en est la preuve.

 

Comment trouver une formation adéquate et se préparer pour travailler rapidement ? Un article pour en savoir plus.

 

La formation d’APMR en détail

 

Avant toutes choses, il faut savoir que la formation d’APRM est relativement courte. En effet, les programmes proposent des formations d’une ou deux semaines (entre 35h et 70h). Ce qui signifie, en d’autres termes, que cette formation s’intègre bien dans un contexte de reconversion professionnelle.

 

Disponible avec un niveau Bac, il est possible de postuler à un centre de formation aéroportuaire, peu importe son âge et son parcours (étudiant ou professionnel). Il faut juste avoir un anglais correct (le b.a.-ba quand on travaille dans un aéroport) et posséder un casier judiciaire vierge. Pourquoi ? Parce que c’est le seul moyen de se voir attribuer un badge aéroportuaire.

Concernant la formation en tant que telle, on y trouve différents modules liés avant tout au service à la personne (connaissance des différents types de handicaps, apprendre à écouter et à observer, apprentissage de la prise en charge des personnes en situation de handicap, etc.). Mais aussi des modules liés au travail dans un aéroport (les contrôles de sûreté, les transferts de l’avion au véhicule ou inversement, etc.).

 

Après la formation d’APMR

 

Une fois la formation terminée, il est possible de démarrer directement. À noter : pour exceller dans ce métier, il faut avant tout aimer le contact humain et apprécier de rendre service aux autres. Ce sont, en effet, les deux piliers de l’APMR.

 

À savoir : comme toutes les personnes travaillant dans un aéroport, l’agent APMR possède des horaires de travail décalés. Ainsi, avant de débuter, il faut être sûr de vouloir et de pouvoir travailler le soir, le week-end et les jours fériés.

 

Ensuite, en fonction de l’implication, il est possible d’évoluer vers des fonctions d’encadrement ou d’autres métiers connexes.

 

Dans tous les cas, à ses débuts, l’agent APMR gagne un salaire brut de 1400€ et évolue au fil des années.

 

Il va sans dire qu’avant même de vous interroger sur la façon de bien aborder la formation, il faut être sûr d’avoir les qualités humaines requises pour la prise en fonction de ce poste. Les rapports humains sont complexes. Et le sujet du handicap l’est tout autant. Les agents APMR se doivent donc de gérer tout cela à la perfection.

Pour obtenir un récapitulatif complet de ce métier et de la formation, cliquez ici.

2 décembre 2019

Articles similaires

Découvrez nos

Articles similaires