fbpx

Le secteur aéroportuaire est-il porteur ?

On ne va pas laisser durer le suspense plus longtemps : oui, le secteur aéroportuaire est un secteur vecteur d’emploi. Comment fait-il pour résister à la crise et quels genres de profils peuvent y postuler ?

Nous vous disons tout.

 

Le marché de l’emploi du secteur aéroportuaire

Pour commencer, voici quelques chiffres tirés du rapport de situation au T2 2019 du secteur aéroportuaire en Ile de France, trouvé sur le site observatoire-emploi-iledefrance.fr :

          +19,5% d’offres d’emplois enregistrés depuis une année (23 597 offres) et +38,9% d’offres en alternance (1153) ;

          67,7% d’emplois durables et 54,9% de CDI pour des travailleurs de toutes qualifications ;

          Dans le top 3, nous voyons que 52,3% des offres sont liées à la sécurité, 21,8% à la manutention et 6,5% à la maintenance d’aéronefs ;

          -4,3% de demandeurs d’emploi dans ce secteur.

Pour en savoir plus, vous pouvez consulter ce rapport à cette adresse.

De ce fait, il est intéressant de noter qu’en Ile de France, au moins, l’offre d’emploi est plus forte que la demande. Et cela tend à évoluer de façon positive avec la hausse du nombre de passagers (+4% à Paris Charles de Gaulle et +3,4% à Paris-Orly) et l’ouverture d’un nouveau terminal à Charles-de-Gaulle.

 

Formation aéroportuaire : différents métiers pour tous les profils

En plus de ces chiffres rassurants pour les personnes cherchant un emploi, il faut savoir qu’un aéroport propose différents métiers, pour tous les niveaux de qualification.

Nous avons évoqué la sécurité qui est le secteur qui offre le plus d’opportunité dans ce milieu. Vous pouvez donc devenir facilement agent de sûreté ou agent d’évaluation du comportement afin d’assurer des embarquements sereins et sans accroc.

Deuxième secteur le plus porteur dans le milieu aéroportuaire : celui de la manutention et de la maintenance. De porteur de bagages à agent de piste ou mécanicien, il y a énormément de postes à pourvoir en matière de logistique et maintenance. Avec un niveau d’entrée qui évolue entre le bac pro et le bac+5, chacun peut trouver un poste adapté.

Autre secteur qui propose des offres intéressantes : celui de la relation client au sein des aéroports et à l’extérieur. Nous pensons évidemment aux agents s’occupant de l’accueil ou de l’embarquement. Mais aussi aux vendeurs pour les boutiques localisées au sein même de l’aéroport. Sans oublier l’offre complète d’hôtellerie à proximité des centres aéroportuaires. Ici encore, ce type de poste est ouvert à des candidats avec différents niveaux d’études.

Finalement, que serait un voyage en avion sans le personnel navigant pour s’occuper des passagers ? D’après les spécialistes, le trafic aérien et la flotte d’avion sont partis pour doubler dans les années à venir. Ce qui signifie que son personnel de bord aussi.

Vous l’avez compris : c’est donc le bon moment pour vous lancer dans une formation aéroportuaire.

En savoir plus sur notre pédagogie

18 novembre 2019

Articles similaires

Découvrez nos

Articles similaires