fbpx

 Nos conseils pour bien choisir votre formation aéroportuaire

 

 

Les centres de formation qui permettent de travailler ensuite dans le secteur aéroportuaire ne manquent pas. Certains sont, pourtant, plus sérieux que d’autres.

 

Comment reconnaitre un centre de formation aéroportuaire professionnalisant et qualifié ? Un guide pour tout savoir.

 

Des métiers pour tous les profils

 

De nombreux amateurs de voyages rêvent de devenir hôtesse de l’air ou steward. Pourtant, ce ne sont pas les seuls métiers que l’on peut trouver dans le secteur aéroportuaire.  

Ainsi, les personnes qui ont le sens du contact peuvent s’informer sur les métiers d’agent d’escale ou agent d’accompagnement.

 

Mais ce n’est pas tout. Car les aéroports proposent d’autres métiers intéressants. Celui d’agent de trafic, par exemple, qui s’occupe de la coordination des avions sur la piste. Ou d’agent de sûreté pour gérer la sécurité des passagers dans l’aéroport. Mais aussi de bagagiste pour gérer les bagages.

 

Des formations adaptées à tous les besoins

 

Avant de s’inscrire dans un centre de formation aéroportuaire, il est important de se rendre sur place et de poser un maximum de questions. Une école sérieuse est une école qui met à la disposition des personnes intéressées des conseillers pédagogiques capables de les informer et de les orienter vers un métier plutôt qu’un autre en fonction des envies. Ce peut-être aussi une bonne occasion de rencontrer l’équipe pédagogique dans son ensemble.

À ce titre, parce que ces centres voient arriver de nombreux types d’élèves (dont des étudiants ou des salariés en reconversion professionnelle), il est primordial de se renseigner sur les types de formation, la durée de ces dernières et les prérequis pour y accéder (post-bac ou reconversion).

 

Certains profitent aussi des journées portes ouvertes pour s’informer sur les différents modules proposés. En règle générale, il faut savoir qu’une bonne formation est découpée en deux grandes parties : une partie théorique pour apprendre les bases du métier et une partie pratique pour s’exercer directement sur le terrain aux côtés d’autres professionnels plus expérimentés.

 

Évidemment, il faut aussi que le diplôme soit professionnalisant et reconnu. Si ce n’est pas le cas, il va être difficile de trouver rapidement du travail.

 

La possibilité d’obtenir différents financements

 

Une formation peut coûter très cher. C’est un fait qu’il est difficile de contester. Ainsi, avant de se lancer, il faut s’intéresser à la façon de la payer. Cela pour ne pas être obligé d’abandonner avant d’avoir décroché le diplôme.

 

Certains étudiants peuvent faire appel à leur famille. Les personnes en reconversion professionnelle ont peut-être mis de l’argent de côté en pensant à ce choix de carrière.

À noter : il est aussi possible d’obtenir des aides régionales ou de Pôle-Emploi. Mais aussi de profiter de facilités de paiement.

Voici un article qui évoque quelques pistes pour obtenir des financements.

11 décembre 2019

Articles similaires

Découvrez nos

Articles similaires